FONDATION DE DANSE

MARGIE 

GILLIS

140224_dh2ul_aetd-margis-gillis_sn1250.j

« Mon approche de la danse est basée sur l’écoute de la connexion entre l’esprit et le corps qui influe sur la qualité du mouvement. »
– Margie Gillis

© Michael Slobodian

« L'intensité flamboyante d'une danseuse comme Margie Gillis ne se rencontre que très rarement. Une célébration de la vie de nos sens.
- Anna Kisselgoff, Le New York Times

©Laurent_Paillier

Margie Gillis est ambassadrice culturelle honoraire des gouvernements québécois et canadien. En 1988, elle est la première artiste de danse moderne à recevoir l'Ordre du Canada. En 2001, elle a reçu une bourse de carrière du Conseil des arts et des lettres du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la culture québécoise. À l'automne 2008, Margie Gillis a été choisie par la Stella Adler School of Acting (New York) pour recevoir son premier MAD Spirit Award pour son implication dans l'excellence dans les arts et la cause sociale, et elle a reçu le prix Walter Carsen pour l'excellence en les arts de la scène par un jury de ses pairs du Conseil des Arts du Canada. En juin 2009, Margie Gillis a été nommée Chevalier de l'Ordre national du Québec. En mai 2011, elle a reçu le Prix d'excellence artistique de la Fondation du Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle. En juillet 2013, elle a été promue Officier de l'Ordre du Canada.

 

Margie Gillis est l'une des chorégraphes/danseuses canadiennes les plus influentes des 20e et 21e siècles. Elle crée des œuvres originales depuis plus de quarante-cinq ans, et son répertoire compte aujourd'hui plus de cent cinquante pièces ; solos, duos et pièces de groupe. Au fil des années, Margie Gillis a conquis un public fidèle grâce à son interprétation magistrale des différentes facettes de l'âme humaine. Sans relâche, elle continue de développer son travail par l'expérimentation, l'enseignement et la création.

 

En 2023, Margie Gillis fêtera son 50e anniversaire de carrière ; 50 ans de création, d'amour et de danse.

LITERATURE OF THE BODY
LITERATURE OF THE BODY

Sasha Onyshchenko

press to zoom
LITERATURE OF THE BODY
LITERATURE OF THE BODY

Sasha Onyshchenko

press to zoom
LITERATURE OF THE BODY
LITERATURE OF THE BODY

Sasha Onyshchenko

press to zoom
LITERATURE OF THE BODY
LITERATURE OF THE BODY

Sasha Onyshchenko

press to zoom
1/6

LITERATURE OF THE BODY- 2022

DANSE MODERNE ET CONTEMPORAINE

CHORÉGRAPHES ET INTERPRÈTES  Margie Gillis, en collaboration avec Geneviève Boulet, Alexandra Caron, Marc Daigle, Caitlin Griffin, Ruth Naomi Levin,  Lucy M. May, Annmaria Mazzini, Susan Paulson, Alisia Pobega 

MUSIQUE Azam Ali, Loga R. Torkian

Ulysses by James Joyce, read by Siobhan McKenna
CONCEPTEUR D'ÉCLAIRAGE Pierre Lavoie
COSTUMES Rose

DURÉE 60 minutes
ÉQUIPE 8 à 10 danseurs + 1 chorégraphe + 1 directeur technique
              + 1 administrateur
MONTAGE 15 heures
AIRE DE JEU Largeur 13m / Profondeur 9m / Hauteur 6,1m-7,3m
JAUGE Petites, moyennes et grandes salles
MÉDIATION CULTURELLE
- Discussions avec le public 
- Ateliers avec Margie Gillis et autres danseurs du Projet Héritage 
- Conférence Conversations avec Margie Gillis

VOIR FICHE TECHNIQUE

VOIR DOCUMENT DE PRÉSENTATION

Un mouvement sensuel et allusif qui nous guide dans l’étreinte de notre humanité. À travers ces deux pièces de groupe, les spectateurs se font témoins des rouages intimes et mystérieux du cheminement intérieur de notre âme et dévoilent la poésie qui réside au coeur de l’art de la danse.


La première fait face à la dure réalité qu’un tiers de la population mondiale est aujourd’hui constituée de réfugiés et qu’avec le changement climatique, ce nombre est appelé à augmenter considérablement. Qui sommes-nous sans pays ? Qui sommes-nous, sans foyer et sans attache ? La seconde est née de l’oeuvre de James Joyce et de ses réfl exions sur le monde intérieur d’une femme : Molly Bloom. Son monde, sa communauté et son mari, tous partent d’une conception du genre traditionnelle qui se libère finalement dans un joyeux mélange des genres. Sauvage et merveilleuse, cette femme urbaine et son lien avec la nature l’emportent dans un tourbillon de vie et de liberté.

 

Les concepts de vulnérabilité, de changements sociaux contraints, de perte et de bouleversements, mais aussi la joie et la sensualité de la vie, figurent tous dans cette mosaïque dansée.

«Des visions intérieures incarnées par une physicalité sensuelle, révélée avec honnêteté éclatante et

passion poétique. »

LA MARÉE DES SAISONS
LA MARÉE DES SAISONS

© Melika Dez pour le FQD

press to zoom
LA MARÉE DES SAISONS
LA MARÉE DES SAISONS

© Melika Dez pour le FQD

press to zoom
1/1

LA MARÉE DES SAISONS-2022

DANSE MODERNE-CONTEMPORAINE

CHORÉGRAPHIE: Margie Gillis avec la collaboration des interprètes
DANSEURS: Geneviève Boulet, Alexandra Caron, Marc Daigle,
Tessa Rae Kuz, Ruth Naomi Levin, Hoor Malas, Susan Paulson,
Alisia Pobega
MUSIQUE: Rhiannon
CONCEPTION ÉCLAIRAGES: Pierre Lavoie

PULL OF THE SEASONS.JPG

DURÉE 60 minutes
ÉQUIPE 10 danseurs + 1 chorégraphe + 1 technicien
              + 1 administrateur
MONTAGE 15 heures
AIRE DE JEU Largeur 13m / Profondeur 9m / Hauteur 6,1-7,3m
JAUGE Petites, moyennes et grandes salles
MÉDIATION CULTURELLE
- Discussions avec le public
- Ateliers avec Margie Gillis et autres danseurs du Projet Héritage

VOIR FICHE TECHNIQUE

Dans cette nouvelle oeuvre espiègle et toute en légèreté, Margie Gillis rend hommage à la Nature. Un cri du coeur pour son Québec natal où chaque saison se déploie avec fougue, toutes plus éclatantes les unes que les autres, façonnant qui nous sommes.

 

Ajoutez à cela une longue et fructueuse collaboration avec Rhiannon, célèbre chanteuse d’improvisation. En créant entre leurs patries de Montréal et d’Hawaï, Margie s’est également inspirée de la Big Island. Là, la Nature est personnifiée et honorée. Pele – déesse créatrice des Îles, des volcans et du feu – est symbole de vie. C’est ainsi que cette oeuvre joyeuse, furieuse, fragile, bruyante et précieuse est née.


La Nature prend corps à travers 10 interprètes et une chanteuse d’improvisation qui défi lent sur scène pour nous offrir un paysage sensible, chatoyant, voire éblouissant. Une ode à la vie et à la Nature dans toutes ses facettes, où l’humour et l’audace se côtoient dans un touchant portrait dansé.

« Nous sommes tous la Nature. »

- Margie Gillis

HISTOIRES DISOLEMENT
HISTOIRES DISOLEMENT

© Sasha Onyshchenko

press to zoom
HISTOIRES DISOLEMENT
HISTOIRES DISOLEMENT

© Sasha Onyshchenko

press to zoom
1/1

HISTOIRES D'ISOLEMENT-2021

DANSE MODERNE-CONTEMPORAINE

CHORÉGRAPHIE: Margie Gillis avec la collaboration des interprètes
DANSEURS: Geneviève Boulet, Alexandra Caron, Marc Daigle,
Tessa Rae Kuz, Ruth Naomi Levin, Hoor Malas, Susan Paulson,
Alisia Pobega
MUSIQUE: Sebastian Zawadzki, Marie Uguay, Eugene Friesen
CONCEPTION ÉCLAIRAGES: Pierre Lavoie

HISTOIRES DISOLEMENT.jpg

DURÉE 60 minutes
ÉQUIPE 7 danseurs + 1 chorégraphe + 1 technicien
             + 1 administrateur
MONTAGE 15 heures
AIRE DE JEU Largeur 13m / Profondeur 9m / Hauteur 6,1-7,3m
JAUGE Petites, moyennes et grandes salles
MÉDIATION CULTURELLE
- Discussions avec le public 
- Ateliers avec Margie Gillis et autres danseurs du Projet Héritage

VOIR FICHE TECHNIQUE

Cette nouvelle sélection de solos a été créée pendant la pandémie, en collaboration avec les danseuses et danseurs du Projet Héritage de la Fondation de danse Margie Gillis Dance. Histoires d’isolement est le fruit des défis, des joies et des faiblesses issues du monde incertain du confinement. La vie des interprètes a été le point de départ de chaque tableau. Les sujets qui ont émergé de cette recherche sont l’isolement, la responsabilité écrasante, le désir d’aider les autres, la recherche d’une force plus profonde, le temps suspendu, l’explosion des frustrations, la passion pour le printemps et la nouvelle croissance, la recherche d’un coeur doux, l’abandon et la vulnérabilité. Le besoin de danser a été profondément ressenti.


Les souvenirs se sont déversés hors de nous dans l’urgence. Margie les a codifiés en « cristaux » ou « poèmes » qui révèlent l’essence de nos vies individuelles et collectives durant la pandémie. Le besoin de comprendre et révéler ce « Nouveau monde » à travers la sagesse de l’expérience était douloureusement profond.

« À couper le souffle - Sauvage - Compatissant -

Chef-d’oeuvre »

PROCHAINES REPRÉSENTATIONS

15 Septembre, 2022  –  The Pull of the Seasons, Festival Quartiers Danses, Montréal, Qc

21 Septembre, 2022  - Literature of the Body, Le Carré 150, Victoriaville, Qc